LES PECHEURS DE GAZA

Octobre 2010 - Gaza

Israël n’impose pas uniquement aux habitants de Gaza un blocus terrestre, mais il en existe également un en mer. Après les accords d’Oslo, les pêcheurs palestiniens étaient autorisés à exercer sur une zone de 20 mile nautique. Ce n’est que plus tard qu’ils ont vu leur espace se réduire à 12, puis 6, pour finir aujourd’hui à 3 mile nautique. Il est impossible de regarder l’horizon sans observer la patrouille d’une flottille militaire israélienne, qui n’a pas besoin de sommation pour user de la force sur des pêcheurs trop hasardeux. Les pêcheurs racontent que l’on ne trouve pas de banc de poissons si près du rivage et 80% des 1,5 millions d’habitants de Gaza dépendent de l’aide alimentaire.

Madeleine Kulab, 16 ans, en compagnie de son père et de son jeune frère Quaid, est la seule femme pêcheur de Gaza